Unecatef_logo

Pierre MENES

Cc0334bc25523f52cce3e771723debc1

 Un matin à l'UNECATEF

Il y a quelques semaines, Pierre Repellini et Joël Muller m'ont invités à l'Assemblée Générale de l'UNECATEF. Pour ne rien vous cacher, j'étais aussi surpris qu'honoré.

Je ne pensais pas forcèment être le bienvenu dans une assemblée où j'avais obligatoirement allumé quelques membres. Je suis arrivé une bonne heure (cette manie de l'exactitude...) avant mon intervention ce qui m'a permis d'écouter un passionnant débat sur le CDI et le CDD.Première constatation, vous êtes de plus en plus nombreux à être diplômés et les places ne sont pas extensibles. Toute la difficulté de votre métier réside dans une équation si compliquée : être solidaire alors que le concurence est féroce.

Et puis ce fut mon tour de monter sur l'estrade avec un accueil disons frisquet. Normal après tout. Je dois reconnaître que les interventions de certains, de Fred Hantz à Michel Ettore, m'ont aidé à lancer le débat.

L'UNECATEF cherche à mieux se faire entendre. Pas facile de communiquer pour un syndicat dont le discours est avant tout et logiquement revendicatif. Votre métier est si particulier, chaque gestion de club est tellement diffèrente, les personnalités sont souvent si opposées qu'il est bien difficile pour ne pas dire impossible d'avoir un discours unitaire dans une profession qui ne peut l'être.

La tâche de l'UNECATEF est donc difficile et j'espère que notre dialogue vous a permis d'y voir plus clair dans les aspirations des médias qui n'ont pas, loin s'en faut, toujours raison. Les entraîneurs non plus d'ailleurs. Lorsque nous nous sommes levés pour aller déjeuner, croisant au passage Raymond Domenech et sa bande de joyeux drilles en pleine réunion pour la liste des 23, qui allainet être 30 (tout augmente ma bonne dame), j'ai eu la très agréable impression que nous nous étions beaucoup mieux compris.

Votre métier me passionne. J'espère que le mien vous intèresse un peu plus. Ils doivent être complémentaires. C 'est dans l'intérêt de tout le monde. J'ai été honoré d'être en votre compagnie.

Bien à vous tous. 

Pierre MENES    Journaliste CANAL +

 

Retour
Retour en haut