Unecatef_logo

Quand l'union fait la force

B323a0e631b301893061ca5d403f246c

 

J'ai été heureux et fier d'être parmi vous lors de la dernière assemblée générale, de revoir des visages amis, et de découvrir de nouvelles têtes. Je dois ce bonheur à la courtoise invitation de Joël Muller et de son équipe, que tout le monde apprécie.

L'Unecatef, c'est la force des entraîneurs. J'ai toujours un regard aussi chaleureux et généraux vis-à-vi du terrain, mais plus libre, plus large, plus loitain.

Je rejoins complètement les propos de Bruno Bini et ses vraies valeurs : l'affectif, la sympathie, la concertation, la complicité.

Le facteur humain sera toujours plus important que le facteur economique. D'ailleurs, quand un entraîneur échoue, c'est plus souvent à cause d'un problème émotionnel que par manque de connaissances techniques.

La grande mission de l'Unecatef est d'unir les hommes, et Joël le fait admirablement bien. Il est le garant de cette mission. Le force c'est l'union.

La stratégie la plus brillante échouera si l'esprit d'équipe n'existe pas. Les grandes aventures viennent de la tête et du coeur. Ne craignez pas d'aller lentement, craignez seulement de vous arrêter. "Un con qui marche va plus loin que dix intellectueles assis".

Quelle est la chose sans laquelle la Fédération ne serait pas ce qu'elle est ? C'est le Football, le jeu et des pratiquants! La force de vente du Football est l'Educateur, et le lieu d'accueil est le Club ! La richesse d'une fédération, ce sont les sportifs eux-mêmes.

Vous êtes les animateurs du réseau de distribution, de diffusion, donc les moteurs essentiels et, comme en économie, l'homme de terrain, celui qui règle les problèmes à la base, a de plus en plus d'importance.

"Montrez votre unité, votre force, vous serez menaçants; n'en montrez pas, vous serez menacés"

Votre grand ennemi, c'est vous. Sans solidarité, il n'y aura pas de résultats durables, ni honorables.

La solidarité et l'enthousiasme sont au commencement de tout. Ce sont des préalables au jeu...et à l'action. Soyez les entrepreneurs de vous mêmes, vous aure le destin que vous méritez. Soyez enthousiastes, audacieux, en respectant les règles et les rôles et, si vous décidez d'avancer, faites le étape par étape. Bien maîtriser un échelon avant de passer au supérieur. Tout autre moyen est irréaliste.

Nous avons rêvé, c'est ce qui nous a permis de grandir et nous devons avoir un fantastique pêché d'orgueil : croire que rien n'est impossible, rien n'est inéluctable. Dites-vous que c'est un beau métier que d'être un homme sur la terre pour servir la jeunesse et le football.

Merci à tous de nous faire rencontrer l'espérance.

 Michel HIDALGO

 

Retour
Retour en haut