Unecatef_logo

Rudi Garcia défend la « corporation » des entraîneurs français

D9b371cc7ff752709cc6b31050bc8f2c

L’entraîneur de l’Olympique de Marseille a récemment défendu les techniciens français, qui n’étaient plus présents dans les grands championnats européens depuis le départ de Claude Puel de Leicester. 

« J ‘ai toujours été quelqu’un qui défend mes collègues, car nous faisons un métier difficile, et je ne vois pas pourquoi nous serions moins bons que les autres. »
 L’entraîneur phocéen appelle notamment les médias à en faire de même. « Les journalistes n’ont pas toujours été tendres avec nous. Quand il y a de la qualité, il faut savoir le reconnaître, cela permettra de mieux nous vendre à l’extérieur. Si déjà, on n’est pas prophète en notre pays, c’est compliqué. Il y a aussi notre syndicat, l’UNECATEF, qui essaie de nous mettre en avant au maximum. On devrait être un peu plus cocorico, pour admettre que la formation des entraîneurs à la française, elle est bonne. Il y en a des bons, des coachs, il faut les soutenir » a-t-il déclaré dans l’Équipe. 

Retour
Retour en haut